Le fonctionnement de la colocation entre seniors

Le mode de vie en colocation a pris un essor considérable. Colocation entre jeunes étudiants, colocation intergénérationnelle, colocation entre seniors ou personnes âgées, ce mode de vie en communauté n’est pas seulement une solution économique, elle veille également à l’amélioration de la qualité de vie. La colocation entre seniors est de plus en plus courante, étant une belle alternative. Mais, que dire du fonctionnement de la colocation entre personnes âgées ?

Signature du contrat de colocation

 Toutes les personnes âgées souhaitant vivre en communauté avec ceux de leur génération peuvent vivre des jours heureux en adoptant un nouveau style de vie : la colocation entre seniors. Comme toute colocation classique, cette option est réglementée par la signature d’un contrat de colocation. Sous forme de bail, cet accord de colocation entre personnes âgées doit contenir les mentions suivantes : la durée et la prise d’effet du bail, le préavis et les différentes modalités (de congé, de paiement) ainsi que la mention du montant des différents charges et loyers. Il arrive souvent que le propriétaire ou le bailleur soit la même personne âgée cherchant à partager sa maison ou sa résidence avec d’autres personnes de même génération.

Un pacte ou une mise en place des règles de vie en communauté doit se faire pour prévenir tout éventuel conflit ou litige. Il doit donc inclure les réglementations sur l’accès aux différents espaces collectifs et privatifs tels que la salle de bain, la délimitation des heures de coucher ou encore les dépenses quotidiennes et communes. La colocation entre seniors permet à ces derniers de vivre dans la convivialité et l’entraide malgré les contraintes de l’âge, d’où la nécessité de respecter les points essentiels sur la vie collective. Intéressé par la colocation entre seniors ? Il est possible d’adopter ce style de vie pour profiter des différents avantages de vivre en communauté seniors.

Choix sur les différentes formes de colocation seniors

Il existe différents types de colocation entre personnes âgées. L’hébergement peut être limité à un certain nombre d’effectifs qui offre plus d’avantages qu’une maison de retraite. Le premier schéma est que le senior propose, en tant que propriétaire ou locataire, une surface habitable à des personnes âgées pour venir cohabiter avec lui. Le second type consiste à emménager dans un nouveau logement pouvant accueillir un groupe de seniors, souvent un groupe d’amis.

Des sites spécialisés sont alors présents sur Internet en raison de l’effusion des demandes. Ces derniers se concentrent à la publication des annonces sur un logement en vue d’une colocation entre seniors. Plus qu’une belle alternative, le logement gratuit est proposé en échange de services. Les colocataires, même à plusieurs, peuvent tout autant bénéficier des aides aux logements.

Il peut aussi s’agir de personne en fin de vie ne voulant pas quitter leur foyer et désireuse en même temps d’être accompagnée par un ou des seniors déjà en retraite. Un foyer logement, un logement pour seniors ou encore une résidence de bien-être sont proposés aux personnes âgées plus ou moins autonomes.

Dans une résidence service-senior, chacun aura la possibilité de cuisiner, pour ceux qui ont besoin d’une assistance quotidienne. Il existe aussi des résidences médicalisées. Il est à noter que les colocataires peuvent tout autant bénéficier des aides aux logements. Ces formules de colocation présentent divers avantages comme l’aide à domicile, la réduction des coûts et des charges, mais surtout de vivre en communauté seniors dans l’harmonie et avec moins de solitude. 

Cohabitation avec des partenaires compatibles

Outre le partage des frais et des charges au quotidien, la colocation véhicule l’idée de partage ainsi que l’esprit de solidarité. Pour le bon fonctionnement d’une colocation entre seniors, il est indispensable de retrouver des points communs chez les futurs partenaires. La bonne entente est alors conditionnée par la compatibilité de chaque colocataire.

Vivre en communauté seniors implique la construction d’un avenir collectif, mais aussi des échanges et des partages à plusieurs ainsi que des activités communautaires comme faire la cuisine ou faire des jeux de société. Le choc de personnalités pourrait importuner ce nouveau cadre de vie, d’où l’importance de rencontrer plusieurs fois ses futurs colocataires, de tester la compatibilité et d’entrevoir les motivations de chacun.

Principe de bien-être et de sécurité

De plus en plus de personnes âgées envisagent de vivre en communauté seniors, pour la simple raison d’éviter la solitude, mais aussi de vivre tout en sécurité. Opter pour cette forme de colocation c’est souvent signe d’un quotidien bien entouré, loin de la dépression et la solitude. Ces situations que les veufs et les divorcés d’un certain âge connaissent parfaitement.

Ce mode de vie contribue alors au bien-être du senior tout en se présentant comme un remède antidépresseur. Être en colocation entre seniors c’est aussi être en sécurité par rapport aux accidents qui peuvent survenir. Vous pourrez ainsi être accompagnés notamment si vous n’êtes pas suffisamment autonomes. L’art de vivre en communauté seniors a pour base la solidarité et la convivialité.

 

 

 

 

Le fonctionnement de la colocation entre seniors
Aménager des espaces qui s’adaptent à la mobilité des personnes âgées